30 juillet 2016

Il y a carton et carton.

    La vente aux enchères du stock de Sister qui devait avoir lieu le 7 juin ayant été bien sûr annulée pour cause d’inondation je me retrouve avec une quantité de vaisselle, bibelots divers qui une fois bien lavés sont à nouveau vendables. Cette fois la vente n’aura pas lieu sur place mais en salle des ventes. C’est pourquoi depuis un mois je collecte les cartons un peu partout car en matière de solidité il faut faire attention. Et le gagnant est…sans conteste le carton de bananes d’une solidité à toute... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:52 - Commentaires [10] - Permalien [#]

29 juillet 2016

T'es où l'été ?

A 5h il fait à peine jour, j'ai bien du mal à patienter jusqu'à 6h, heure que je juge  décente pour me lever, plus tôt serait ridicule plus tard me priverait de bien des choses essentielles, fraîcheur matinale, apparition du soleil derrière le sapin, réveil du couple de pigeons dans l'érable, ils n'ont pas l'air très frais le matin, les merles sont actifs tout de suite et le coq citadin de la rue derrière aussi, de même que le petit chien de la voisine qui s'égosille après les passants à longueur de journée Tout ce long... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:31 - Commentaires [11] - Permalien [#]
28 juillet 2016

Les cousins.

Venant d'Avignon ils se sont arrêtés avant de reprendre la route jusqu'à Paris. Dans leurs bagages ils avaient leurs 2 petits-fils, 7 et 4 ans, heureux de faire une pause dans le jardin. C'était bien agréable d'avoir des petits dans le jardin, de sortir les trottinettes, de les regarder courir et engoufrer la brioche. D'entendre les rires et de voir leur complicité. A bientôt Joachim et Hadrien.
Posté par porte ouverte à 07:14 - Commentaires [8] - Permalien [#]
27 juillet 2016

La petite toulousaine

  Jain - Come J'adore!
Posté par porte ouverte à 06:48 - Commentaires [9] - Permalien [#]
26 juillet 2016

De la folie !

  Hier aux infos un gamin de 12-13 ans disait à propos de l’application Pok***n : « Ouais c’est génial on n’est plus obligé de rester assis sur le canapé toute la journée avec le téléphone, maintenant on peut sortir, marcher et partager avec d’autres personnes le téléphone à la main, ou la tablette. Je suis irrémédiablement vieille, dépassée et sans doute un peu acariâtre. Je ne comprends rien à cet engouement, à ces déplacements de foule que je juge stupides mais bien sûr je n’y connais rien je crois bien... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:13 - Commentaires [16] - Permalien [#]
25 juillet 2016

Dimanche à la cave.

Vidée juste après la décrue par les pompiers pour le maximum, puis par Maky pour ce qui restait, remouillée par l’équipe de nettoyage il fallait bien finir d’assécher au maximum, surtout faire en sorte que le plafond ne dégouline plus. Avec de grands tissus destinés au recyclage qui ont bu toute la flaque qui restait je pense que nous sommes sur le point d’en voir le bout de cette humidité, les assécheurs en absorbent encore 24/24 mais on vide les bacs moins souvent, enfin c’est ce que je me plais à croire.
Posté par porte ouverte à 07:33 - Commentaires [12] - Permalien [#]

23 juillet 2016

Sans parole ou presque.

Parfois, plusieurs fois dans la journée avec Maky on se regarde, pas besoin de se parler l'expression est éloquente, en gros on se dit: "allez on n'a pas le choix, quand faut y aller, faut y aller" et chacun de nous repart pour ses taches ingrates mais nécessaires alors que nous aurions bien prolongé la pause d'après déjeuner. Pour Maky hier c'était rencontre avec des décontaminateurs qui lui ont fait faux bond 2 ou 3 fois, une réunion du collectif crée par les sinistrés et des heures au téléphone. Pour moi, courses, faut bien... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 06:53 - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 juillet 2016

Hémistiche.

Perdu de vue depuis très très longtemps ce matin à la radio j'ai entendu parler de lui, d'alexandrin, de césure et de Corneille. Aussitôt le "Nous partîmes cinq cents et par un prompt renfort..."me saute à la figure ainsi que la nostalgie des grandes tirades classiques. Je me demande si Racine et Corneille sont toujours étudiés, si le rap et le slam n'ont pas pris la place des grands auteurs, ce matin je me sens vieille, un peu hors du temps, à 72 ans fait-on partie des seniors comme on dit maintenant?
Posté par porte ouverte à 07:53 - Commentaires [12] - Permalien [#]
21 juillet 2016

Pour elle.     Qui comme le Goût nous régale avec ses titres, quelques photos du jardin prises ce matin, la nature est bien faite elle se fiche complètement d'avoir été inondée, un peu de retard dans la floraison, hortensias et rosiers n'ont pas grillé comme certaines autres espèces et globalement je n'ai pas trop à me plaindre. Très chaud hier, un orage sans dégâts dans la soirée et le train train quotidien, vider les bacs des déshumidificateurs, javeliser les traces de moisissures, fermer volets et fenêtres... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:20 - Commentaires [14] - Permalien [#]
20 juillet 2016

Eugénie et les SMS.

                                                                                                              Repassage du foulard d'uniforme    Le 14 je reçois un message « Coucou mab c’est Eugénie, les boules où on attrape... [Lire la suite]
Posté par porte ouverte à 07:48 - Commentaires [17] - Permalien [#]